Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tomás de Torquemada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Tomás de Torquemada   Jeu 24 Juil - 20:44

Célèbre inquisiteur espagnol; né à Valladolid en 1420, de la même famille que le théologien Juan de Torquemada (1388-1468), mort le 16 septembre 1498.
Il est né en 1420, peut-être dans la ville de Torquemada (espagnol torre quemada, en latin turris cremata, « la tour brûlée »), dans la province de Palencia, Castille-et-León, dans le nord de l'Espagne. D'autres historiens considèrent qu'il est né à Valladolid. C'est en tout cas à Valladolid qu'il grandit, et, comme son oncle le Cardinal Juan de Torquemada, il devint moine dominicain dans le couvent San Pablo de la ville. Il fut nommé à un âge encore jeune prieur du monastère de Santa Cruz à Ségovie, une fonction qu'il occupa pendant 22 ans (1460-1482).
Renommé pour son austérité, sa dévotion et son érudition, il devint confesseur de la princesse Isabelle, héritière de la Castille, alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. Il entreprit de lui inculquer le devoir qu'elle aurait, en tant que futur souveraine, de défendre l'unité religieuse du Royaume, et le bénéfice politique qu'elle pourrait en retirer.



Le changement dans le mode de nomination des inquisiteurs fait par la bulle du 31 janvier 1482, porta la création de huit d'entre eux, dans le nombre desquels figura Torquemada, qui appartenait à l'ordre des dominicains. Un an plus tard, la charge nouvelle d'inquisiteur général pour l'Espagne lui fut confiée (1483). En 1483, Torquemada est donc nommé Grand Inquisiteur par une bulle papale. Il occupera cette fonction jusqu'à sa mort en 1498, s'acquittant de sa mission avec un zèle redoutable et une détermination implacable.
Le fanatisme de Torquemada et son caractère despotique redoublèrent les rigueurs de l'Inquisition: C'est lui qui organisa le vaste réseau de tribunaux qui enveloppa la péninsule, étroitement liés au Conseil suprême dont Torquemada était l'arbitre. Il trouva certainement de l'opposition à ces mesures, même parmi ses frères de religion; mais il sut s'imposer.


Dernière édition par Rick le Sam 25 Oct - 20:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Tomás de Torquemada   Jeu 24 Juil - 20:49

Aidé par les jurisconsultes Juan Gutierrez de Chaves et Tristan de Medina, il rédigea les ordonnances d'inquisiteurs (Instrucciones ou Ordenanzas de los lnquisidores) publiées dans l'assemblée tenue à Séville le 22 octobre 1484. Ces instructions étaient d'une rigueur extrême, et les inquisiteurs de diverses régions, de certaines villes (telles que Valence, Lérida, Barcelone et Saragosse) firent résistante à l'établissement du nouveau régime. Torquemada tint bon, aidé par le pape et par les rois, et bientôt les prisons inquisitoriales furent remplies d'accusés; les confiscations augmentèrent extraordinairement. Les livres juifs étaient aussi persécutés activement et il est dit que dans un seul auto de fe, on en brûda 6000 à Saragosse. Les choses arrivèrent au point que le pape lui-même (Alexandre VI), auquel étaient parvenues des accusations contre l'indiscrétion de Torquemada, tâcha de le déposer.

Torquemada continua pourtant, avec la présidence du Conseil qui fut dans ses mains, le pouvoir le plus redouté de l'Espagne, malgré le soin que les rois portaient toujours (depuis la fondation du tribunal en Castille) pour le tenir soumis et dépendant de l'autorité royale. Llorente estime à 8000 le nombre des condamnés à mort pendant la présidence de Torquemada. Héfélé a révoqué en doute ces calculs; Mariana, Peschel et Gams disent 2000 pour la période de 1480 à 1504. Il est difficile aujourd'hui, faute de documents, de fixer des chiffres exacts. On doit croire qu'ils furent nombreux, puisque, par exemple dans un seul auto célébré à Tolède (10 mars 1487), il y eut 1200 victimes. Torquemada eut aussi une participation importante à l'expulsion des juifs (1492). Torquemada joua également un rôle décisif d'initiateur dans la Reconquista de l'Espagne musulmane, ainsi que donc dans la persécution et l'expulsion des Juifs d'Espagne en 1492. En 1494, quatre années avant sa mort, le pape le releva des fonctions d'inquisiteur.

A la fin de sa vie, il se retira au couvent Saint-Thomas d'Ávila, qu'il avait fait construire, reprenant la simple vie de frère, tout en continuant d'occuper la fonction de Grand Inquisiteur et de réfléchir aux meilleures règles pour conduire et encadrer l'Inquisition. Il reçut à plusieurs repris la visite des souverains (et se rendit à Salamanque en octobre 1497 pour être aux côtés prince Don Juan mourant et réconforter le roi et la reine). En 1498, il présida à sa dernière assemblée générale des inquisiteurs.
Il mourut le 16 septembre 1498.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
 
Tomás de Torquemada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UFO Report from Thomas Jefferson
» Le sacrifice
» Vend livre de RODRIGUEZ-TOME & BARIAUD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Histoire :: Histoire :: Histoire médiévale-
Sauter vers: