Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le poisson des glaces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Le poisson des glaces   Sam 28 Juin - 6:01

Homme curieux a écrit:


Parmi les 52000 espèces de vertébrés, animaux pourvus d’une colonne vertébrale, l’un des plus étonnants est le poisson des glaces.

C’est un téléostéen, c’est-à-dire ces poissons « modernes » qui peuplent les eaux depuis 150 millions d’années. Il fait partie des 15 vertébrés à sang blanc, car ayant perdu le pigment rouge du sang, l’hémoglobine.

Toutes nos cellules ont besoin de respirer. L’hémoglobine a pour fonction de transporter l’oxygène dans tout le corps. C’est elle qui, grâce à un atome de Fer qu’elle contient, donne à notre sang sa couleur rouge. Les 15 espèces ayant perdu leur hémoglobine sont étroitement apparentées entre elles : elles font partie de la famille des channichthyidés, la famille du poisson des glaces.

Regarde ses branchies sur la photo : elles sont toutes blanches ! L’une des bizarreries du poisson des glaces est d’avoir beaucoup de sang. Comme l’eau de mer dans laquelle il vit est très riche en oxygène, celui-ci diffuse à travers la peau et se retrouve dans le sang. Comme il y a beaucoup de sang et que le cœur est deux fois plus gros que celui d’un poisson au sang rouge de même taille, les organes arrivent quand même à obtenir leur oxygène. Comme presque tous ses cousins antarctiques, les notothénioïdes, le poisson des glaces possède aussi dans son sang des protéines antigel C’est un animal ectotherme Cela veut dire que sa température intérieure est celle de l’extérieur. Comme l’eau de mer gèle aux alentours de - 2°C en raison du sel qu’elle contient, l’animal peut se trouver dans une eau à 0°C ou même -1°C.

Cependant, les liquides de son corps sont très peu salés, et risquent à cette température de geler et de transformer l’animal en bloc de glace ! Les protéines antigel fabriquées par son foie empêchent les cristaux de glace de croître. Autre bizarrerie de ces animaux, ils ont perdu leur vessie natatoire. La vessie natatoire est un flotteur rempli de gaz (azote) que l’on trouve à l’endroit correspondant aux poumons chez nous. Chez les téléostéens qui vivent au fond on dit qu’ils sont « benthiques , la vessie natatoire est perdue au cours de l’évolution. Cependant, parfois, certaines espèces se remettent à nager vers des eaux plus hautes alors qu’elles n’ont pas de vessie.

Or, au cours de l’évolution des espèces, quand on perd un organe, on ne le récupère jamais. Comme le flotteur a disparu, certains membres de la famille du poisson des glaces fabriquent d’autres sortes de flotteurs. Premièrement, ils s’allègent en perdant une partie de leur matière osseuse : leur squelette est en partie fait de cartilage ! Deuxièmement, ils ont de petits sacs de graisse sous la peau !

D’après toi, la graisse est-elle plus légère ou plus lourde que l’eau ?

Fais une expérience : mélange dans un verre un volume d’huile et un volume d’eau. Regarde ce qui se passe. Encore un aspect bizarre de ces poissons, c’est qu’à l’état adulte ils ressemblent à des larves. On le voit à la taille de la tête et à celle des yeux, qui sont énormes, proportionnellement au corps. Lorsqu’un animal atteint ainsi sa maturité sexuelle d’adulte à une étape larvaire du développement du corps, on appelle cela la néoténie. Enfin, le poisson des glaces est très parasité. Il a beaucoup de sangsues sur sa peau, et son tube digestif est plein de vers. En particulier, le foie et l’intestin. On trouve dans l’intestin des vers à tête épineuse : des acanthocéphales. Leur tête munie de crochets s’ancre dans la paroi de l’intestin et ils restent là à se nourrir de sang. Le poisson des glaces est un animal fragile. Il meurt souvent en aquarium. Lorsqu’on le pêche, il résiste peu au choc car c’est un animal habitué à rester la plupart du temps au fond de l’eau. En effet, ce n’est pas un grand nageur des hautes eaux, mais c’est plutôt un chasseur à l’affût. Il reste tranquille au fond, puis attaque brusquement de petits poissons qui passent. Il y a cinq ans, nous avions trouvé dans l’estomac d’un poisson des glaces… 18 petits poissons de l’espèce Trematomus newnesi, record de gourmandise !

Il existe plus de 25000 espèces de téléostéens, la moitié des espèces de vertébrés. Parmi ces 25000, seulement 295 habitent l’océan antarctique. Au large de la Terre Adélie, tout près de la base scientifique Dumont d’Urville, 19 espèces ont été recensées. Toutes sont des notothénioïdes dont le sang contient de l’antigel naturel. Voici les principales. Autour des îles de l’archipel et dans les prairies à algues, on trouve le notothenia noir Notothenia coriiceps, le bocasson émeraude Trematomus bernacchii. A une plus grande distance et plus profond, et sur des fonds raclés par les icebergs, on trouve le bocasson rayé (Trematomus hansoni). Sous la glace en hiver, on trouve le bocasson chauve Pagothenia borchgrevinkii et le bocasson terne Trematomus newnesi Sur le fond, plus en profondeur, ou dans les canyons sous-marins à proximité des glaciers du continent, on trouve le poisson des glaces Chionodraco hamatus et le dragon nu Gymnodraco victori et Gymnodraco acuticeps.

Parmi cette liste qui ne compte que les plus fréquents, la gamme des prises entre 1961 et 2001 s’étend de 707 prises pour le notothénia noir, à 6 prises pour le dragon nu 'Gymnodraco victori. Cette année, nous avons ajouté à ce dernier deux prises ! Il existe également 10 autres espèces beaucoup plus rares encore, au nombre de prises compris entre 1 et 5 durant ces quarante dernières années. Les pêches récentes ont montré que le nombre d’espèces répertoriées augmente avec la diversité des moyens de pêche. Il est clair que nous n’avons pas encore tout vu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
 
Le poisson des glaces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Nouvelle espèce de poisson
» Le poisson devenu toxique.
» GLM type Poisson : validation et valers prédites négatives!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Sciences :: Sciences :: Zoologie-
Sauter vers: