Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D'immenses dépôts de sel à la surface de Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: D'immenses dépôts de sel à la surface de Mars   Sam 28 Juin - 3:49

Tives a écrit:
D'immenses dépôts de sel à la surface de Mars !

Par Jean Etienne, Futura-Sciences

L’instrument Themis de la sonde américaine Mars Odyssey a révélé la présence de plusieurs centaines de sites recouverts d’un dépôt de chlorure de sodium éparpillés dans les montagnes de l’hémisphère sud de la Planète rouge, la région la plus ancienne connue.

Cette découverte est l’œuvre d’une équipe de scientifiques conduite par Mikki Osterloo, de l’université de Hawaii, travaillant sur les données de l’imageur thermique Themis (Thermal Emission Imaging System) à bord de Mars Odyssey, en orbite martienne depuis le 24 octobre 2001. Cet instrument travaille dans cinq bandes de fréquence du domaine visible et dix bandes en infrarouge. Sa résolution est de 100 mètres en surface.

Plus de 200 sites ont été mis en évidence dans l’hémisphère méridional martien, qui présentent les caractéristiques spectrales des minéraux chlorés. L’emplacement de ces gisements salins parmi les terrains les plus anciens et fortement cratérisés de la planète indiquent qu’ils se sont formés durant le Noachian tardif, voici 3,5 à 3,9 milliards d’années. De nombreux indices suggèrent en effet que Mars a connu plusieurs périodes de climat chaud et humide contrastant avec les actuelles conditions froides et arides.

Leur présence apparaît nettement sur les images traitées en fausses couleurs, mettant clairement en évidence les différences de composition du sol.


Selon Mikki Osterloo, ces dépôts montrent une surface variable allant de 1 à 25 km². N’étant pas directement reliés entre eux, ils ne sont vraisemblablement pas les vestiges d’un océan plus vaste ayant recouvert une bonne partie de la surface. Il s’agirait plutôt de résurgences provenant de poches d’eau souterraines ayant atteint la surface en quelques endroits. De là, l’eau se serait écoulée vers des dépressions formant des bassins, d’où elle se serait lentement évaporée, laissant subsister ces dépôts chlorés.

Des traces de vie organiques préservées dans le sel ?
Jusqu’ici, la recherche d’une vie passée s’est orientée vers des zones riches en minerais à base d’argile ou de sulfates, car un sol argileux indique la présence d’eau dans un passé récent tandis que les sulfates se forment par évaporation. Cependant, la nouvelle découverte fournit une voie alternative tout aussi prometteuse, sinon plus, car les dépôts de sel sont l’indice d’importantes quantités d’eau ayant perduré beaucoup de temps.

Christensen insiste sur l’effet de concentration possible et sur la préservation de matière organique éventuelle. « Les dépôts que nous observons sont plus que probablement des dépôts sédimentaires. Si nous examinons le terrain en amont, nous découvrirons vraisemblablement des traces de matériaux organiques, mais dispersés. Mais au fil du temps, ceux-ci se sont concentrés au fond de bassins où ils se sont incorporés à des dépôts salins qui les ont préservés » résume le chercheur.

On ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec certains sites terrestres où des bactéries emprisonnées dans le sel ont pu être réanimées après plusieurs millions d’années de vie latente. Les régions nouvellement examinées sur Mars pourraient ainsi devenir une cible de choix pour Mars Science Laboratory (MSL), la nouvelle génération de robots prévue pour un lancement vers la Planète rouge en 2009.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: D'immenses dépôts de sel à la surface de Mars   Sam 28 Juin - 6:37

Le vendredi 27 juin 2008


Le sol de la planète Mars est salé


Les tests effectués sur un échantillon du sol de Mars par la sonde a révélé un PH entre 8 et 9, soit un PH alcalin. Ils ont aussi montré la présence de magnésium, de sodium, de potassium et de chlore.


Associated Press

Los Angeles

Le premier test sur le goût du sol martien réalisé par la sonde américaine Phoenix révèle un environnement salé, proche de ce que l'on peut trouver dans un jardin terrestre, ont annoncé des scientifiques jeudi.


Cette découverte augmente l'espoir que les plaines du pôle nord de la planète rouge aient un milieu favorable au développement d'une vie primitive.

«Il n'y a là rien qui empêche la vie. En fait, c'est plutôt accueillant», a déclaré un scientifique de la mission, Samuel Kounaves, à propos du sol martien. «Il n'y a là rien qui soit toxique».

Jusqu'à présent, Phoenix s'est posé sur Mars il y a un mois, n'a pas détecté de traces de carbone organique, essentiel au développement de la vie. La semaine passée, la sonde a découvert des traces de glace sous la surface. La plupart des scientifiques s'entendent sur le fait qu'un milieu habitable requiert trois éléments indispensables: de l'eau sous forme liquide, une source d'énergie stable et des composants organiques ou contenant du carbone.

Les tests effectués sur un échantillon du sol de Mars par la sonde a révélé un PH entre 8 et 9, soit un PH alcalin. Ils ont aussi montré la présence de magnésium, de sodium, de potassium et de chlore.

«C'est typique de ce que l'on trouve dans le sol de la terre, exception faite des composants organiques», a commenté Samuel Kounaves.

Sur terre, on pourrait planter des asperges ou des haricots verts dans un sol pareil, et les bactéries, friandes de composants chimiques, y pulluleraient, a-t-il ajouté.

Un autre scientifique de la mission, David Paige, de l'université de Californie, Los Angeles, a toutefois estimé qu'il était encore trop tôt pour dire si les minéraux trouvés dans le sol pouvaient accueillir la vie. «Il a beaucoup de questions en suspens concernant la composition du sol», a-t-il rappelé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
 
D'immenses dépôts de sel à la surface de Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savez-vous où je pourrais trouver sur Internet d'immenses feuilles?
» Observation de deux OVNI immenses par un pilote en vol
» [Nephila pilipes]à confirmer
» Années 80 : Immenses Ovnis au-dessus de la vallée de l’Hudson
» La NASA publie des images d'immenses géoglyphes situés au Kazakhstan et datant de 8 000 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Astronomie :: Astronomie :: Mars-
Sauter vers: