Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des briques de base organiques dans l'atmosphère de Titan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Des briques de base organiques dans l'atmosphère de Titan   Sam 28 Juin - 1:57

JusteUneOmbre a écrit:
Citation :
Des briques de base organiques dans l'atmosphère de Titan

Les scientifiques qui ont analysé les données recueillies par la sonde spatiale Cassini viennent de confirmer la présence d'ions négatifs lourds dans les régions supérieures de l'atmosphère de Titan. Ces particules pourraient jouer le rôle de "briques de base" pour des molécules organiques plus complexes.



A droite: la signature des ions négatifs détectés lors d'un survol.
Les raies verticales montrent les ions détectés dans le sens du mouvement de la sonde.

Plus le nombre d'ions percutant le capteur est élevé, plus la couleur est rouge.
Energie et masse des ions sont représentés dans le sens vertical.

Cette découverte était complètement inattendue en raison de la composition chimique de l'atmosphère de la plus grosse lune de Saturne: manque d'oxygène, responsable de la formation des ions négatifs dans l'ionosphère inférieure de la Terre, et présence importante d'azote et de méthane. Les observations ont été vérifiées lors de 16 survols de la sonde.

Le professeur Andrew Coates, du Mullard Space Science Laboratory de l'UCL (University College London) indique: "Le spectromètre électronique de Cassini nous a permis de détecter des ions négatifs possédant 10 000 fois la masse de l'hydrogène. Des anneaux supplémentaires de carbone peuvent s'accumuler sur ces ions, entraînant la formation de molécules appelées hydrocarbures aromatiques polycycliques, éléments de base des premières formes de vie.

Selon le scientifique, "la présence de ces ions pose des questions sur les processus impliqués dans la chimie atmosphérique et la formation d'aérosol; ils se forment très probablement dans l'atmosphère supérieure avant de se rapprocher de la surface, où ils constituent sans doute la brume qui enveloppe la lune et qui nous masquait ses secrets dans le passé. C'est cette brume qui avait mis un terme à l'analyse de Titan par la sonde Voyager en 1980 et c'est l'une des raisons pour laquelle la mission Cassini avait été lancée."


Source: ESA
Illustration: Droite: UCL-MSSL (A. Coates), gauche: NASA/JPL/Space Science Institute

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
 
Des briques de base organiques dans l'atmosphère de Titan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Détection d'objets rentrant dans l'atmosphère
» La Chine et l'Inde reconnaissent une base extraterrestre dans Himalaya
» 0000: dans la nuit - Lueur orange dans la rade de Brest - (29)
» Premier coup de sonde dans l’atmosphère d’une super-Terre
» Un OVNI entre dans le volcan Popocatepetl au Mexique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Astronomie :: Astronomie :: Divers-
Sauter vers: