Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une boule de feu céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Une boule de feu céleste   Mer 25 Juin - 4:48

Homme curieux a écrit:
Une boule de feu céleste de 3 millions d'années lumière de long !
Par Christophe Olry, Futura-Sciences, le 13/06/2006 à 17h09


Une gigantesque « boule de feu » de trois millions d’années lumière de longueur, filant dans l’amas de galaxies Abell 3266 à la vitesse de 750 kilomètres par seconde ! Telle est la surprenante découverte que vient de faire le satellite XMM-Newton de l’ESA. Il va sans dire que ce monstre cosmique suscite de nombreuses interrogations…

Des dimensions suprenantes

« La taille et la vitesse de cette boule de gaz sont tout simplement fantastiques ! » a déclaré Alexis Finoguenov, qui appartient au département de physique de l’université du Maryland à Baltimore (UMBC).

En effet, les proportions de cette « boule de feu » révélée par le télescope spatial XMM Newton sont aussi évocatrices que surprenantes : sa taille dépasse les 3 millions d’années lumière, ce qui la rend cinq milliards de fois plus grande que notre Système Solaire. Sa vitesse relative par rapport à l’amas Abell 3266 – dans laquelle elle se trouve actuellement – est de 750 kilomètres par seconde et la température du gaz qu’elle contient a été estimée à 46 millions de degrés Celsius. Enfin, à chaque heure qui s’écoule, elle abandonnerait derrière elle une importante quantité de gaz, dont la masse approcherait celle du Soleil...

Vue par le télescope spatial, cette boule de gaz apparaît comme une lueur circulaire suivie d’une épaisse traînée de gaz froid et dense. Aussi, les astronomes lui ont donné le surnom de « comète ». Elle est située au centre d’Abell 3266, un amas de galaxies des plus massifs qui flotte à des millions d’années lumière de la Terre. Celui-ci compte plusieurs centaines de galaxies et présente de grandes quantités de gaz chaud, dont la température peut atteindre cent millions de degrés Celsius.

Comète : Une future galaxie ?

« Au-delà de sa dimension, c’est le rôle que joue [cette boule de gaz] qui intéresse les astronomes », explique Francesco Miniati, de l’UMBC. En effet, nombreuses sont les questions que soulève cette découverte. Comment cette « comète » s’est-elle formée ? Quand deux amas de galaxies – une grande et une petite – sont entrées en collision, il y a des milliards d’années de cela, avancent les chercheurs. Comment s’est-elle retrouvée dans l’amas Abell 3266 ? Probablement en étant happée par la gravité de cette superstructure céleste. Et de quelle façon amas et boule de gaz sont-ils liés ? Par la matière noire, pense l’équipe.

Et quel sera le devenir de « comète » ? Le gaz qu’elle contient pourrait bien voir naître de nombreuses étoiles, et elle est si massive qu’elle pourrait engendrer sa propre galaxie. Néanmoins, les chercheurs estiment que le scénario le plus probable est l’adjonction de cette matière à une galaxie elliptique géante qui se forme déjà au centre d’Abell 3266.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Une boule de feu céleste   Mer 25 Juin - 4:48

Pomme Golden a écrit:
Un satellite européen découvre une immense boule de feu




Le satellite XMM Newton à rayons X de l'Agence spatiale européenne a permis à une équipe internationale de chercheurs de repérer une immense boule de gaz, semblable à une comète, qui progresse dans un amas de galaxies lointain à une vitesse supérieure à 750 km par seconde.
Cette «boule de feu» a un diamètre de trois millions d'années-lumière, ce qui en fait, et de loin, l'objet le plus vaste de son genre jamais identifié. En comparaison, notre galaxie, la Voie lactée, n'affiche qu'un diamètre de 100 000 années-lumière.

Les scientifiques s'intéressent au rôle de ces boules de gaz dans la formation et l'évolution de la structure de l'Univers. «C'est probablement une composante massive de l'un des plus vastes amas de galaxies que nous connaissions», a déclaré M. Alexis Ginoguinov, professeur assistant adjoint de physique au département de physique de l'université du Maryland, et scientifique associé à l'institut Max Planck de physique extra-terrestre de Garching (Allemagne).

L'immense boule de gaz a été détectée dans Abell 3266, un amas composé de centaines de galaxies et d'importantes quantités de gaz chaud et qui, à son tour, fait partie du superamas de l' Horloge et du Réticule, une des plus grandes structures de galaxies au sud de la voûte céleste.

À partir des données transmises par le satellite, les scientifiques peuvent observer en détail la façon dont le gaz est expulsé du coeur de la comète pour former une longue queue contenant des masses de gaz plus froid et plus dense.

«La matière noire est la colle gravitationnelle qui maintient en forme la boule de gaz. Étant donné toutefois que cette boule voyage dans l'amas de galaxies, il en résulte une lutte acharnée qui - si elle est gagnée par l'amas de galaxies - aboutit à l'expulsion et à la dispersion du gaz à partir duquel, un jour peut-être, naîtront des étoiles et des galaxies au sein même de l'amas», a expliqué le professeur Mark Henriksen de l'université du Maryland.

La mission du satellite XMM Newton à rayons X de l'ESA a été lancée en décembre 1999. Aidés par les puissants miroirs qui équipent le satellite, les scientifiques s'attachent aujourd'hui à résoudre les nombreux mystères liés aux phénomènes les plus énergétiques qui se produisent dans l'Univers.

Pour tout renseignement complémentaire, consulter : [http://www.esa.int]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
 
Une boule de feu céleste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boule lumineuse Joigny sur Meuse (Ardennes – 08)
» (rentrée atmosphérique) Boule de feu le 25/07/09 à la Rochelle APPEL A TEMOIN
» 2010: Le 30/06 à 23h20 -Une boule très lumineuse plus grosse que Venus - Balan - (08)
» (météore) Boule lumineuse: météorite ou phénomène ovni ?
» 2008: Le 26/08 vers 01h00 - boule bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Astronomie :: Astronomie :: Divers-
Sauter vers: