Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De l'argile sur Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: De l'argile sur Mars   Ven 13 Juin - 6:05

Une nouvelle classe de minerai a été découverte sur Mars : l’argile. Sa présence est antérieure à l'ère des sulfates et prouve que Mars a été fortement inondée dans le passé. Quant aux sulfates, ils indiquent une deuxième étape dans le climat Martien. Les missions Viking du milieu des années 70 avaient déjà observé de l'argile, mais les analyses étaient ambiguës. Le spectromètre Omega de Mars Express couvre une longueur d'onde proche de l'infrarouge et offre 10 fois la résolution des instruments des missions Vikings. Il est le premier à avoir détecté l'année dernière des argiles. Ces argiles affleurent la surface de la planète et presque toutes les variétés chimiques d'argile sont représentées En plus des dépôts antiques, OMEGA a détecté des enduits minces d'argile foncée d'origine inconnue.



Cette découverte pourrait "duper" les géologues sur la véritable nature du terrain, et la NASA projette de lancer un nouveau lander baptisé Phénix en 2007, pour mesurer le pH et la composition du sol. Si les chercheurs confirment que les argiles existent, alors un nouveau mystère se présentera... le manque de carbonates (avec une solution alcaline, nous devrions obtenir des carbonates, or ils sont absents de l'atmosphère de Mars).

2005 Ufopublication.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: De l'argile sur Mars   Ven 13 Juin - 6:05

Homme curieux a écrit:
Citation :
Mars Express le confirme : l'eau a coulé longtemps sur Mars



Les astronomes en étaient déjà convaincus : de l'eau a coulé sur Mars par le passé, à une époque où la planète était plus clémente qu'aujourd'hui. Pourtant, les nombreux lits de rivières asséchés observés par les sondes spatiales en 40 ans d'exploration n'impliquaient pas forcément que cette eau soit demeurée longtemps à la surface. La sonde européenne Mars Express vient d'en fournir la preuve. En différents endroits de la planète rouge, son spectro-imageur Omega a détecté des minéraux - baptisés phyllosilicates – qui ne se forment que lorsque des roches magmatiques restent en contact prolongé avec de l'eau. Cette époque où l'eau est demeurée à l'était liquide aurait duré au moins 700 millions d'années après la naissance de la planète, voici 4,5 milliards d'années. Puis, à la suite d'un changement climatique majeur, cette eau aurait totalement disparu. Elle n'aurait fait sa réapparition que plusieurs millions d'années après sous forme de petits lacs, pareil à celui dont le robot Opportunity a retrouvé la trace dans Terra Meridiani. Les sulfates trouvés par le rover n'exigent d'ailleurs pas une immersion prolongée.

Les minéraux découverts par Mars Express se trouvent au voisinage de lits de rivières asséchés. Stratifiés et anciens, ils ont été en grande partie recouverts par des épisodes volcaniques ultérieurs. C'est seulement aux endroits où l'érosion les a mis à jour que la sonde européenne a pu les détecter

Source : Ciel & Espace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: De l'argile sur Mars   Ven 13 Juin - 6:06

Homme curieux a écrit:
LES DECOUVERTES DE SPIRIT CONTINUENT:

Le robot Spirit sur Mars a roulé au bord d'un endroit qui q été baptisé "Home Plate" au cratère de Gusev, et ce que l'équipe scientifique a vu là les a fait s'exclamer et a suscité des discussions:


PREUVES PAR LA CHIMIE DU CRATERE DE GUSEV POUR DES SCENARII DE L'EAU SUR MARS TROUVEES PAR DES SCIENTIFIQUES:

Une grande équipe de scientifiques de la NASA menés par les scientifiques en science planétaire et terrestres de l'Université Washington à St-Louis ont détaillé le premier ensemble de preuves solides pour l'eau ayant existé sur Mars au cratère de Gusev, qui est actuellement exploré par le rover Spirit.

En utilisant les données récoltées par la série d'équipements sophistiqués du rover Spirit, Alian Wang, Ph.D., le scientifique senior pour les recherches terrestres et en sciences planétaires de l'Université Washington, et le défunt Larry A. Haskin, Ph.D., ansi que Ralph E. Morrow, professeur distingué de l'Université pour les science de la terre et les sciances planétaires, ont constaté que la roche volcanique au cratère de Gusev près de l'emplacement de l'atterrissage de Spirit étaient exactement comme les roches basaltiques riches en olivine sur la terre, et que certains d'entre elles ont été enrichies d'un enduit en soufre, brome, chlore et hématite, ou de fer oxydé.

Les preuves chimiques de plusieurs roches étudiées indiquent un scénario dans lequel l'eau a gelé et a fondu à un certain point dans l'histoire de Mars, dissolvant les éléments de soufre, de chlore et de brome dans le sol. Un peu de fluides acides ont alors réagi avec la roche enterrée dans le sol et ont formé des enduits fortement oxydés.

Après que les résultats aient été confirmés, Spirit a traversé les collines Colombiennes, où il a trouvé plus de preuves indiquant l'eau. L'équipe scientifique projette maintenant de planifier les opération du rover au jour de sol 551, rover qui est à seulement 55 mètres du sommet des collines de Colombia.

L'autre rover, Opportunity, avait déjà détecté une histoire d'eau ancienne à Meridiani Planum, l'autre emplacement exploré sur Mars.

Source : http://ufologie.net/indexf.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: De l'argile sur Mars   Ven 13 Juin - 6:06

Asgarion a écrit:
Celon le scénario de certains scientifiques, il y a 4,1 à 3,8 milliards, l'eau abondait sur Mars. Elle coulait en rivière dans le creux des vallées, s'immisçait dans le moindre cratère d'impact pour former des lacs. Voilà pourquoi des traces d'argile ont été observés, comme nous l'a dit Homme curieux, d'abord par le spectromètre de Oméga de Mars Express et par Spirit. Il ya 4,1 à 3,8 milliards d'années, la planète rouge était probablement entourée d'une atmosphère beaucoup plus épaisse qu'aujourd'hui. Bien plus riche en dioxyde de carbone(source d'un puissant effet de serre), celle-ci permettait un climat tempéré, et donc la pérennité de l'eau liquide. Cependant sur Terre les étendues d'eau ont"piégés le CO2 de l'atmosphère et formés des carbonates(sorte de calcaires), or nous n'avons pas décelé de traces de ce carbonates sur Mars. Pourquoi? Celon Jean Pierre Bibring de l'IAS(institut d'astrophysique spatiale), le piégeage du CO2 a peut-être été moins efficace sur la planète rouge et il ajoute "c'est la vie qui a favorisé ce processus chimique. Or, elle n'a peut-être jamais fleuri sur Mars". Cela dit, les scientifiques ne désespèrent pas de trouver ces carbonates.
A la fin du Noachien(ère géologique de Mars qui correspond à une période entre 4,1 et 3,8 milliards d'années), Mars avait déjà perdu son champ magnétique(moins massive que la Terre, elle s'est refroidie plus vite et l'effet dynamo de son noyau a cessé). Or ce dernier a pour effet de retenir l'atmosphère autour de la planète. Mars a ainsi peu à peu laissé échapper une grand partie de son gaz carbonique. L'effet de serre a diminué ce qui a refroidi la surface de la planète. Deuxième conséquence: la pression du sol s'est énormément réduite, interdisant à l'eau de demeurer liquide en surface. Une partie de cette eau s'est sans doute évaporée, tandis que le reste s'est infiltré dans la sous-sol. Il y a 3,8 milliards d'année, Mars est donc devenue un monde froid et sec, où l'eau n'existait que sous forme de glace, dans le sous sol.

J'ai essayé de résumer l'article d'Emilie Martin paru dans le "Ciel et espace" de ce mois-ci. Je vous écrirai la suite prochainement!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: De l'argile sur Mars   Ven 13 Juin - 6:07

Asgarion a écrit:

Donc comme promis je vous ecris la suite:
Emilie Martin expliquait donc qu'il y a 3,8 milliards d'années, Mars est donc devenue un monde froid et sec, où l'eau n'existait que sous forme de glace, dans le sous-sol. Jusqu'a ce qu'il y ait une activité sismique, le sol tremble et se déchire. Partout le feu jaillit des entrailles, toute la planète bouillonne et se distord. C'était il y a 3,6 milliards d'années, au tout début de l'Hépérien(encore une ère géologique de Mars qui correspond à la période entre3,2 et 3,8 milliards d'années): pendant près de 100 millions d'années, un volcanisme intense bouleverse le cours de l'histoire martienne. Celon Nicolas Mangold(de l'université d'Orsay)"les laves crachées par les volcans ont recouvert la moitié de la planète". De plus Olympus Mons(volcan de 27000m de haut et 600 km de large), Hecathes Tholus ou Ascraeus Mons rejettent quantités de soufre et de gaz carbonique dans l'atmosphère, qui s'étoffe un peu. En plusieurs régions du globe, notament Valles Marineris et Terra Meridiani, la surface se lézarde de nombreuses failles. La glace d'eau souterraine, chauffée et rendue liquide par l'activité géothermique, s'échappe par ces déchirure. Mars entre alors dans sa seconde "ère aquatique". "Localement des lacs se forment. Parcequ'ils sont confinès dans un petit espace, l'eau y est très salée; parce que l'atmosphère est chargée en soufre, elle est aussi très acide", décrit Nicolas Mangold. Par la suite l'eau va transformer la roche en sulfates(sorte de sel empilés en strate) détéctés par le rover Opportunity en 2004 sur Terra Meridiani et sur les collines de Columbia par Spirit et ensuite par Oméga. Autre conséquence marquante de cet épisode mouvementé: l'acidité de l'eau et de l'atmosphère a peut-être"grignoté" les carbonates éventuellement déposés 300, 400, 500 millions d'années plus tôt par réaction de l'atmosphère avec l'eau liquide. Voilà pourquoi ils demeurent introuvables.
Aujourd'hui, la température moyenne de Mars est de -60 Degrés et la pression du sol est de 6 millibars soit 200 fois moins que la terre, comme je l'ai dit précédemment c'est a cause de cette basse pression du sol que l'eau ne peu rester liquide en surface. Une partie de cette eau s'est évaporées tandis que l'autre partie s'est infiltrés dans les sous-sol et est sous forme de glace. Voilà comment est la planète rouge aujourd'hui. Mars est froide et sèche, seules des éruptions volcaniques très ponctuelles font jaillir du sous sol des rivières d'eau éphémères. Ceci prouve que Mars n'est pas une planète morte et qu'elle possède encore une activité géothermique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'argile sur Mars   Aujourd'hui à 22:48

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'argile sur Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argile et grossesse
» L'Argile
» [Topic unique] Exploration de la planète Mars
» Vidéo ovni: Lumières de Phoenix (13 mars 1997)
» la planete mars et ses curiosités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Astronomie :: Astronomie :: Mars-
Sauter vers: