Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cybernétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: La cybernétique   Ven 13 Juin - 6:03

Homme curieux a écrit:
La cybernétique est une science fondée en 1948 par le mathématicien américain Norbert Wiener .

Elle étudie l'information, et l'oppose à l'entropie :

« De même que l'entropie est une mesure de désorganisation, l'information fournie par une série de messages est une mesure d'organisation. » (Norbert Wiener, Cybernétique et société).

Elle n'accorde pas d'importance à la forme de l'organisme émetteur d'information, être vivant ou machine. D'où le sous-titre de l'ouvrage fondateur: Cybernetics, or Control and Communication in the Animal and the Machine, en français, « Cybernétique, ou le contrôle et la communication dans l'animal et la machine ».

Elle ne s’applique donc pas qu’à l’artefact mais aussi au domaine animal et naturel.

Origine

La notion existait avant que Wiener ne la nomme. Il la fait lui-même remonter à la théorie de Gibbs dont il résume ainsi la problématique :

« Dans quelle mesure les réponses que nous pouvons donner aux questions posées sur un ensemble de mondes peuvent-elles être valables lorsqu'un ensemble plus vaste est concerné ? »

Son fondateur lie intimement cette science à l'intégration du hasard dans la science, c'est-à-dire au début du XXe siècle et aux bases des statistiques et de la probabilité en physique. Il l'oppose à la physique newtonienne.

Le mot

Nobert Wiener explique lui-même l'origine de ce mot. On peut lire dans la traduction francaise Cybernétique et société:

« ...d'où le mot cybernétique, que j'ai fait dériver du mot grec kubernetes, ou "pilote", le même mot grec dont nous faisons en fin de compte notre mot "gouverneur". Par ailleurs, j'ai trouvé par la suite que ce mot avait été déjà employé par Ampère en référence à la science politique, et qu'il avait été introduit dans un autre contexte par un savant polonais, cet emploi, dans les deux cas, datant des premières années du XIXe siècle. »

Publications

L'ouvrage d'origine est : Cybernetics, or Control and Communication in the Animal and the Machine de 1948. Suivra son best-seller The Human Use of Human Beings : Cybernetics and Society de 1950 qui popularisa la cybernétique en exposant ses implications sociales. Pour ce faire, il établit des analogies entre la société humaine et des systèmes automatiques tels que les machines à vapeur régulées.

La même année serra publié General System Theory de Bertalanffy dont découle la Systémique

Science des systèmes

La cybernétique se définit comme la science des systèmes, un système étant lui-même défini comme un ensemble d’éléments en interaction, dont le tout comporte des propriétés dont sont dénuées ses parties prises séparément. Les interactions entre les éléments peuvent consister en des échanges de matière, d’énergie, ou d’information.

Epistémologie

Dans la pratique, le champ que se proposait la cybernétique était bien trop étendu pour rentrer dans le cadre d’une seule discipline. Elle se sépara donc en domaines autonomes, dont en particulier :

* l’automatique, ou théorie des asservissements optimaux ;
* la théorie des systèmes ou systémique, où on étudie l’émergence de comportements de systèmes indépendamment du détail de leurs composants.

L’économie elle-même est une science que l’on pourrait à bon droit rattacher à la cybernétique : la main invisible d’Adam Smith ou les effets de lutte des classes envisagés par Karl Marx sont bien à rattacher aux effets de système indépendamment du détail de leurs composants pris individuellement.


On peut aussi parler de l'écologie moderne, qui considère chaque milieu comme un système autorégulé. L'hypothèse Gaïa illustre d'ailleurs parfaitement bien le lien étroit entre cybernétique et écologie.


Les mécanismes d’évolution des populations étudiés par Malthus, Darwin et Wallace, ainsi que le mécanisme de régulation entre proies et prédateurs modélisé par l’équation différentielle de Bernoulli s’y rattachent eux aussi.

Le feedback

La rétroaction et l’auto-correction (ou autorégulation) sont des notions de la cybernétique.

En fait, dès lors qu’apparaît l’idée de rétroaction, la façon optimale d’étudier un système change :

* En l’absence de rétroaction, on aura intérêt à l’attaquer en termes de causalité parce qu’il n’y en a pas d’autres.
* En cas de rétroaction, on aura peut-être une description plus simple en l’étudiant en termes d’états stables et d’états instables dans la boucle, sans perdre de temps sur un modèle de « causes » et d'« effets », excepté dans l’étude des événements extérieurs qui peuvent amorcer le processus de bouclage ou l’interrompre.

La stabilité de certaines boucles peut autoriser ensuite à considérer le système en termes de finalité quand cela en simplifie l’étude ou l’utilisation conceptuelle : un thermostat régule la chaleur, une espèce persiste dans son existence, proies et prédateurs s’équilibrent dans une plage de fonctionnement donnée, etc. sans connotation mystique particulière en ce cas.

Divers

* La cybernétique est parfois associée dans les esprits à la robotique, à cause des utilisations telles que Sirius Cybernetics Corporation de Douglas Adams et le terme de cyborg, terme popularisé par Clynes et Kline en 1960. Toutefois, en termes savants, c’est l’étude des systèmes et de la commande dans un sens abstrait, applicable aux mécanismes fabriqués, aux êtres vivants, et aux organisations.

* Le cycle de Fondation de l’écrivain Isaac Asimov est conçu sur l’idée d’une modélisation cybernétique du devenir des empires qu'il nomme psycho-histoire.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cybernétique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
 
La cybernétique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le modèle cybernétique dans la théorie mimétique de René Girard
» Cybernétique
» Un propulseur électro-magnétique
» la maladie génétique de ma fille !
» Quand un prêtre devient hérétique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Technologies/Découvertes :: Technologies/Découvertes :: Technologie futuriste-
Sauter vers: