Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'intelligence artificielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: L'intelligence artificielle   Ven 13 Juin - 5:59

Homme curieux a écrit:
Intelligence artificielle
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, recherche

L'intelligence artificielle (terme créé par John McCarthy), souvent abrégée avec le sigle IA, est définie par l’un de ses créateurs, Marvin Lee Minsky, comme « la construction de programmes informatiques qui s’adonnent à des tâches qui sont, pour l’instant, accomplies de façon plus satisfaisante par des êtres humains car elles demandent des processus mentaux de haut niveau tels que : l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement critique ».

Par cette définition même, ce qui aurait été IA à une époque cesse d'en être une fois le processus rodé, car dès qu'un mécanisme est au point, la fonction correspondante n'est plus "accomplie de façon plus satisfaisante par des êtres humains". L'IA est donc en permanence redéfinie au fil des époques. Un pilote automatique d'avion, un programme joueur d'échecs ne sont plus aujourd'hui de l'IA, mais de simples applications.

Une définition difficile

Il existe différentes définitions de l’intelligence artificielle, car :

* L’adjectif artificielle est assurément aisé à comprendre : ce type d’intelligence est le résultat d’un processus créé par l’homme, plutôt que d’un processus naturel biologique et évolutionnaire,
* En revanche, la notion d'intelligence est difficilement cernable :
o La capacité d’acquérir et de retenir les connaissances, d’apprendre ou de comprendre grâce à l’expérience.
o L’utilisation de la faculté de raisonnement pour résoudre des problèmes, et pour répondre rapidement et de manière appropriée à une nouvelle situation, etc. Voir QI de machines

Les problèmes soulevés par l’intelligence artificielle concernent des domaines divers comme :

* l’ingénierie, notamment pour la construction des robots,
* les sciences de la cognition, pour la simulation de l’intelligence humaine,
* la philosophie pour les questions associées à la connaissance et à la conscience.

Il existe en revanche un consensus de séparation entre :

* L'intelligence artificielle faible (comportement élaboré qui n'apprend pas de ses erreurs, comme l'instinct des insectes)
* L'intelligence artificielle forte (qui réinjecte ses erreurs dans son comportement, comme les animaux à sang chaud et céphalopodes)
détaillés ci-cessous.

L’intelligence artificielle forte

Définition de l’intelligence artificielle forte

Le concept d’intelligence artificielle forte désigne le projet de créer une machine capable non seulement de simuler un comportement intelligent, mais d’éprouver une réelle conscience de soi, de « vrais sentiments » (quoi qu’on puisse mettre derrière ces mots), et une compréhension de ses propres raisonnements.

L’intelligence artificielle forte a servi de moteur à la discipline, mais a également suscité de nombreux débats. En se fondant sur le constat que la conscience a un support biologique et donc matériel, la plupart des scientifiques ne voient pas d’obstacle de principe à créer un jour une intelligence consciente sur un support matériel autre que biologique. En revanche, les opinions divergent sur la nature de ce support, et la capacité des ordinateurs tels qu’ils sont actuellement conçus à atteindre cet objectif.

L’intelligence artificielle faible

La notion d’intelligence artificielle faible constitue une approche pragmatique d’ingénieur : chercher à construire des systèmes de plus en plus autonomes (pour réduire le coût de leur supervision), des algorithmes capables de résoudre des problèmes d’une certaine classe, etc. Mais, cette fois, la machine semble agir comme si elle était intelligente.

C’est principalement sur base de cette hypothèse que la plupart des techniques actuelles d’intelligence artificielle sont utilisées. C’est par exemple la démarche utilisée par IBM dans son projet nommé Autonomic computing.

Simple évolution, donc, et non révolution : l’intelligence artificielle s’inscrit à ce compte dans la droite succession de ce qu’ont été la recherche opérationnelle dans les années 1960, le process control dans les années 1970, l’aide à la décision dans les années 1980 et le data mining dans les années 1990. Et, qui plus est, avec une certaine continuité.

Il s'agit surtout d'intelligence humaine reconstituée, et de programmation d'un apprentissage.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_artificielle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: L'intelligence artificielle   Ven 13 Juin - 6:00

Pomme Golden a écrit:
" L’adjectif artificielle est assurément aisé à comprendre : ce type d’intelligence est le résultat d’un processus créé par l’homme, plutôt que d’un processus naturel biologique et évolutionnaire,
* En revanche, la notion d'intelligence est difficilement cernable :
* La capacité d’acquérir et de retenir les connaissances, d’apprendre ou de comprendre grâce à l’expérience.
* L’utilisation de la faculté de raisonnement pour résoudre des problèmes, et pour répondre rapidement et de manière appropriée à une nouvelle situation, etc. Voir QI de machines
"

Moi j'ai un peur de ce genre de chose....car si "ils" se mettent à penser de leur propre chef.....on n'est pas à l'abris de gros ennuis.


Dernière édition par Tives le Ven 13 Juin - 6:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Tives



Masculin Nombre de messages : 319
Age : 48
Localisation : Ici
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: L'intelligence artificielle   Ven 13 Juin - 6:01

Tant que l'on reste dans le domaine de l'intelligence artificielle faible, les risques sont relativement maîtrisables.

Mais, à supposer que l'on arrive un jour à créer une intelligence artificielle sur un support autre que biologique, que l'on dépasse l'approche actuelle et que l'on mette au jour une entité consciente d'elle-même, la première difficulté que l'on rencontrera sera celle de la responsabilité de son créateur dans un premier temps, et de la race humaine dans son ensemble, dans un deuxième temps.

Quels rapports entretiendrons-nous avec nos créatures? Aujourd'hui, nous pouvons, sans éprouver le moindre sentiment, mettre au rebut un outil défectueux. Mais demain, en sera-t-il de même si nos "outils" deviennent "humains"?

Les philosophes et les hommes de loi auront à se pencher une fois de plus sur cette épineuse question : qu'est-ce qui définit l'humain en dehors de ses caractéristiques biologiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tivestives-1.spaces.live.com/default.aspx?wa=wsignin1.0
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'intelligence artificielle   Aujourd'hui à 11:00

Revenir en haut Aller en bas
 
L'intelligence artificielle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Langue artificielle chez les Mbaya du Brésil
» Une étoile artificielle pour indiquer le pôle sur céleste
» un linux en langue artificielle s'il vous plait?
» L'islam et contraception artificielle
» Réaction du Vatican au sujet de la 1ère cellule artificielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Technologies/Découvertes :: Technologies/Découvertes :: Technologie futuriste-
Sauter vers: