Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des archéologues découvrent une nécropole vieille de 5000 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Des archéologues découvrent une nécropole vieille de 5000 ans   Ven 13 Juin - 2:45

Homme curieux a écrit:
Des archéologues australiens découvrent une nécropole vieille de 5000 ans


Un haut-relief décrivant une femme assise devant un autel d'offrandes a été découvert par des archéologues australiens en Égypte.
Une équipe d'archéologues australiens a découvert six tombes préalablement inconnues datant de 3000 ans avant Jésus-Christ dans l'ancien cimetière de Memphis, la première capitale d'Égypte.

Les six nouvelles tombes découvertes dans une nécropole de 100 hectares à Helwan, une des banlieues au sud du Caire, avaient été construites des centaines d'années avant les Pyramides.
Dr Christiana Kohler du Centre australien d'Égyptologie de l'Université de Macquarie et Directrice du projet, a dit : « En Égypte aujourd'hui, il est très rare de découvrir des tombes inexcavées remontant à une telle date. Après quatre ans de travail ardu sur le chantier, nous avons enfin touché dans le mille. »

L'une des six nouvelles tombes découverte était celle d'une femme adulte qui avait été enterrée dans un large caisson de bois. La richesse et le nombre d'objets se trouvant dans sa tombe pourraient signifier qu'elle était une riche bourgeoise de la ville ancienne de Memphis.
Le Dr Kohler a également annoncé que la découverte la plus significative était un canif en silex de 30 cm de long trouvé intact. « Bien peu de ces magnifiques canifs artisanaux ont survécu. La présence de ce canif nous permet de dater cette tombe à la Première Dynastie des Rois de l'ancienne Égypte. »
Une autre tombe contenait le squelette étonnamment bien préservé d'une jeune femme âgée entre 16 et 18 ans au moment de son décès. Placée dans un simple cercueil de bois, sa famille avait déposé également à ses côtés de petites carafes de calcite, des pots et des bols pour les huiles aromatiques et les cosmétiques, ainsi qu'une cuillère d'ivoire et une spatule en os, croyant qu'elle voudrait peut-être se maquiller et être bien soignée dans sa vie dans l'au-delà.

La raison de son décès si précoce demeure un mystère, mais ses os feront l'objet d'une étude la saison prochaine pour parvenir à trouver des indices capables d'expliquer la cause de son décès.

Le Dr Kohler a déclaré que les analyses entreprises par un spécialiste de l'anthropologie physique sur certains des restes humains provenant du site suggèrent que les habitants de Memphis étaient étonnamment sains. « La bonne santé de ces gens est inhabituelle parce que nous parlons ici d'une société pré-industrielle, où les gens malades abondaient d'habitude. » a-t-elle déclaré. « Toutefois, à Memphis, les gens étaient d'une bonne stature et assez grands de taille. Même les femmes de taille moyenne mesuraient environ 1m 65 -1m 75. »

La date fort précoce de ce site et le fait que plusieurs personnes enterrées au cimetière d'Helwan étaient des « gens ordinaires », expliquent qu'aucun des corps n'était momifié, selon le Dr Kohler.

« Les rois de cette période semblaient avoir commencé des essais de momification, mais les gens ordinaires - et c'est justement de ceux-là dont on parle ici - ne faisaient rien de pareil. »

Ayant fini leur travail sur le chantier fin janvier de cette année, le Dr Kohler et son équipe ont travaillé pendant un mois au Musée égyptien du Caire où ils ont dessiné et photographié environ 200 pièces de bijoux du site d'Helwan.

Ceci a été fait dans le cadre de l'effort entrepris actuellement pour enregistrer pour la première fois les milliers d'objets découverts dans les années 1940 et 1950 par le premier excavateur du cimetière d'Helwan, l'archéologue égyptien Zaki Saad.

Le Dr Kohler croit fermement qu'une étude soignée de ces trouvailles, parallèlement à la poursuite des fouilles, permettra de créer une image détaillée de la structure sociale, des traditions funéraires et de l'histoire de la Memphis des premiers temps.

« C'est une énorme responsabilité que je prends très au sérieux ! » avoue-t-elle. Notre travail est particulièrement important parce que le site est fortement menacé par l'invasion urbaine illégale et incontrôlable et, par conséquent, nous tentons de le sauver de la destruction. »

« De fait, nous nous efforçons de reconstruire l'Histoire de la Civilisation égyptienne depuis ses tous débuts ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
 
Des archéologues découvrent une nécropole vieille de 5000 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des archéologues découvrent un mini Stonehenge.
» Des archéologues découvrent une montre dans une tombe de la dynastie Ming
» [Archéologie] Des archéologues découvrent la plus vieille prothèse dentaire datée à 3 siècles avant JC (juin 2014)
» Des archéologues de l’ULB découvrent un tombeau intact datant de l’an mille au Pérou
» Les archéologues font une importante découverte à Marchahaumachuco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Archéologie :: Archéologie :: Archéologie Mondiale :: Egypte/Afrique-
Sauter vers: