Forum de discussion autour de l'histoire et des sciences
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les 7 merveilles du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:07

Les sept merveilles du monde sont les œuvres architecturales et artistiques que les grecs et les romains considéraient comme parfaites.
Six des sept merveilles du monde furent décrites par Philon de Byzance, ingénieur du II ème siècle avant Jésus Christ, dans un manuscrit intitulé "Péri tôn hépta théamatôn" (A propos des Sept Merveilles du Monde). Ce manuscrit contenant six feuillets ne décrit que six constructions. La septième, le mausolée d'Halicarnasse, n'est décrite que dans l'introduction du manuscrit car le dernier feuillet a disparu .
On a attribué semble-t-il par erreur la liste à l'auteur alexandrin Philon de Byzance, Il semble qu'en réalité cet ouvrage est bien plus tardif et date du Ve siècle après J.C. au plus tôt

Cependant, la liste définitive, appelée liste canonique, décrivant les sept merveilles du monde fut adoptée après le règne d'Alexandre le Grand d'après quatorze listes provenant d'auteurs différents. Les monuments sélectionnés devaient répondre à des normes de beauté, de grandeur et de prouesse technique.
La liste canonique correspond à celle d'origine alexandrine datant du IIIe siècle av. J.-C., peut-être rédigée par Callimaque de Cyrène (vers 305-240 avant J.C.)


La liste canonique fait référence aux sept merveilles suivantes :

* La Pyramide de Khéops
* Les Jardins Suspendus de Babylone
* La Statue de Zeus
* Le Temple d'Artémis
* Le Mausolé d'Halicarnasse
* Le Colosse de Rhodes
* Le Phare d'Alexandrie


Ces œuvres se situent en Grèce, au nord de l'Afrique et en Asie mineure. Leur date de construction varie entre 2800 av. JC pour la pyramide de Kheops, et 280 av. JC pour le phare d'Alexandrie.

De nos jours, seule la pyramide de Kheops est encore visible. Des fouilles ont prouvé l'existence des autres merveilles, sauf celle des jardins suspendus de Babylone.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:18

la pyramide de Khéops



Aux portes de la ville du Caire, en Egypte, se dresse la plus ancienne et la seule survivante des sept merveilles du monde antique: il s'agit de la pyramide de Khéops située à Gizeh près de deux autres plus petites : Khephren et Mykérinos.

On estime que Khéops fut construite aux alentours de 2800 av. J.-C mais l'incertitude concernant cette date reste importante. Cette pyramide aurait été dessinée par Imhotep, architecte égyptien de la IIIe dynastie de l'ancienne Égypte.

Les Egyptiens atteignirent la perfection en construisant le monument que se fit élever le pharaon Khéops et que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de grande pyramide de Gizeh. En effet, il désirait pour lui-même une sépulture capable de défier le temps. Un tombeau gigantesque, inviolable qui conserverait sa divine dépouille pour l'éternité... Exceptionnelle, cette pyramide l'est par ses dimensions (232 m de large et 146 m de haut) et par ses aménagements intérieurs : pas moins de trois chambres, dont deux construites dans la masse de pierre. Pour mener à la chambre du roi, une galerie longue de 47 m et haute de 8,50 m fut imaginée. Afin de procéder à l'édification de sa monumentale ambition, Kheops fit même apporter des pierres extraites des montagnes d'Arabie qui furent chargées sur des bateaux pour descendre le Nil jusqu'à Gizeh.

Cet ensemble de pyramides fut élevé par des milliers de personnes issues de la population Egyptienne. Par ces constructions, ils ont prouvé leur puissance que nous pouvons encore reconnaître de nos jours en observant ces pyramides à Gizeh.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

Khéops est le témoignage extraordinaire du génie humain car elle était immense et impressionnante pour l'époque. Même de nos jours, elle reste l'une des plus grandes constructions humaines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:20

Les jardins suspendus de Babylone



Les jardins suspendus de Babylone demeurent en eux-mêmes une merveille bien mystérieuse. En effet, aucun texte babylonien les citant n'a été retrouvé. On ignore même la date de destruction. Peut-être est ce là le fruit de l'imagination des Grecs ?

Les jardins se trouvaient sur la rive de l'Euphrate, dans la ville de Babylone à 50 km au sud de Bagdad, et ils auraient été construits en 600 av. J-C. Aucun historien grec ne les a vu, il s'agit en fait de récits ou d'histoires racontées par les soldats, ce qui constitue une source d'information bien douteuse.

Selon la tradition, le roi Nabuchodonosor II (604-562 avant J-C) aurait fait construire pour sa femme Sémiramis, les célèbres jardins suspendus de Babylone en souvenir de la végétation des montagnes de son pays: la Médie (Iran actuel).

Ces jardins étaient composés de plusieurs étages en terrasses, de cent vingt mètres carré, soutenus par des voûtes et des piliers de brique. Un immense escalier de marbre reliait ces terrasses, où l'eau, par un système de vis hydrauliques, était amenée depuis l'Euphrate. C'était un véritable jardin botanique où l'on cultivait les plantes et les arbres de Mésopotamie ainsi que ceux des montagnes de Médie. On y planta sur la première terrasse de huit mètres de haut des grands arbres: platanes, palmiers dattiers, pins et cèdres, sur la deuxième de treize mètres, on plaçait les genévriers, les cyprès et quantité d'arbres fruitiers. Et encore plus haut, sur les deux dernières terrasses, moins vastes, fleurissaient les anémones et les tulipes, les lis et les iris...sans oublier les roses si chères à la belle Sémiramis. Les jardins dominaient la ville d'une bonne vingtaine de mètre.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

A l'époque, c'était une innovation : pour la première fois les Grecs voyaient des jardins perchés sur les toits. De plus, la réunion de toute cette diversité de végétaux devait être magnifique et satisfaire amplement Sémiramis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:24

La statue de Zeus



Cette statue colossale représentait le dieu grec du Ciel : Zeus. Elle fut commandée en 450 avant J.C. au sculpteur athénien Phidias par les habitants d'Olympie qui souhaitaient orner le temple de la vieille ville.

Cette œuvre se situait sur la côte ouest de la Grèce à Olympie. Dans l'antiquité, cette ville était un lieu de culte qui comportait de nombreux trésors de l'art grec : des temples, des monuments, des autels, des théâtres, des statues et des offrandes votives de bronze ou de marbre. Elle était réalisée en or et en ivoire, mesurait 12 m de haut et était placée sur un piédestal de 2 m. La base de la statue avait pour dimensions 6,05 m de large et 1m de hauteur. La statue a pour périmètre 13m. Cette œuvre touchait presque le plafond du temple. D'autre part, le trône était décoré avec des pierres précieuses, de l'ivoire, de l'ébène et de l'or.

Zeus, en position assis, tient, dans sa main droite, la déesse de la Victoire, Niké, et, dans sa main gauche, un sceptre surmonté d'un aigle. Le trône était décoré de scènes mythologiques sculptées en relief, évoquant notamment le meurtre des fils de Niobé, reine de Thèbes.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

Tout d'abord, cette œuvre demeura la statue du dieu en l'honneur duquel les anciens jeux olympiques furent créés. Ils avaient lieu tout les quatre ans et étaient les plus célèbres des quatre jeux antiques auxquels se livraient les Grecs, les trois autres étant les jeux Isthmiques (à Corinthe), les jeux Pythiques (à Delphes) et les jeux Néméens (à Némée). Ensuite, on peut dire que de part sa grandeur et sa valeur inestimable, la statue de Zeus se démarquait de certaines autres œuvres grecques. On peut ajouter qu'il s'agit de la plus grande statue que les Grecs ont réalisé.

Malheureusement, elle fut détruite lors de l'incendie qui ravagea le temple en 462. Il ne reste désormais que des ruines de pierres qui ont servi à la construction du temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:28

Le temple d'Artémis



Le temple d'Artémis à Ephèse servait à la fois de place de marché et de lieu de culte de la déesse Artémis qui était la divinité de la fécondité, de la terre, de la lune et des animaux. Du temps des Grecs, elle était très vénérée.

Il se situait en Turquie, dans l'ancienne ville d'Ephèse qui s'appelle aujourd'hui Selcuk, et qui est située à 50 km au sud d'Izmir. Ce temple fut érigé du milieu du VIIIe siècle au milieu du IIIe siècle av. J.-C. Il a la particularité d'avoir été détruit sept fois en dix siècles.

Le premier temple était primitif (8 colonnes sur 4) cependant le roi Crésus le fit détruire pour en élever un autre beaucoup plus vaste. Sur un soubassement de 155 m sur 60, le sanctuaire possédait désormais 127 colonnes aux reliefs sculptés. Mais il fut à son tour détruit pour laisser place au nouveau temple dessiné par l'architecte grec Chersiphron, encore plus gigantesque que le précédent: ses colonnes ioniques, parées d'or, s'élançaient à plus de 18 m de hauteur et comportaient des scènes à caractère mythologique sculptées par les plus grands sculpteurs et architectes grecs tels que Scopas, Praxitèle, Phidias et Polyclète. Ce dernier sanctuaire abritait les statues d'Artémis et de Zeus où ces dieux étaient vénérés par la population grecque. Actuellement, on peut retrouver quelques reproductions de la statue de la déesse dans les musées de Naples, du Vatican et du Louvre.

Finalement, dans la nuit du 21 juillet 356 av. J.-C., un certain Herostratus incendia le temple pour que son nom soit immortalisé, chose faite. Les pierres furent sans doute réutilisées pour construire des églises.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

Ephèse était célèbre dans l'Antiquité pour son culte rendu à Artémis dans un temple que sa somptuosité faisait classer parmi les sept merveilles du monde. Ce temple était par ailleurs, l'un des sanctuaires panhelléniques les plus sacrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:32

Le mausolée d'Halicarnasse



Il s'agit d'un tombeau monumental situé au sud-ouest de la Turquie dans la ville d'Halicarnasse (actuellement Bodrum) où reposait le roi de Carie nommé Mausole. Il était aussi satrape1 du roi de Perse, à qui la Carie appartenait.

Il est très probable qu'Artémise, soeur et femme du satrape de Carie entreprit la construction de cet édifice en 353 av. J.-C., soit trois ans après la mort du roi, pour lui rendre hommage. Le mausolée fut terminé une année après la mort de cette femme.

D'une hauteur totale de près de 43 m, il était supporté de trente-six colonnes et surmonté d'une pyramide ornée d'un quadrige2 de marbre. La chambre funéraire contenait sans doute les tombes de Mausole et d'Artémise. On pouvait aussi observer une frise d'une grande valeur qui représentait un combat des Grecs contre les Amazones et les Centaures.

Ce monument fut détruit en partie, par un séisme, vers le XIVe siècle. Peu de temps après, les chevaliers de l'ordre de Malte décidèrent de construire une forteresse : ils utilisèrent les pierres du mausolée et en 1522, il n'en resta plus aucune. De nos jours, nous pouvons encore observer cette forteresse à Bodrum.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

Ce mausolée fut classé ainsi car il se démarque par sa beauté et sa richesse. En effet, les ornements du sanctuaire ont été réalisé par les artistes les plus connus de son temps : pour l'architecture Satyros et Pythéos; pour la sculpture Scopas, Timothéos, Bryaxis et Léocharès. Les décorations et les sculptures étaient d'une grande beauté. Certaines pièces ont été retrouvées et peuvent être vues au British Museum de Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:34

Le colosse de Rhodes



Cette statue de bronze représentant Hélios, dieu grec du Soleil, fut édifiée par le sculpteur Charès de Lindos pour commémorer la levée du siège de la ville qui a eu lieu en 305 avant J.C. et la victoire des Rhodiens contre le chef macédonien Démétrios Poliorcète.

Le colosse de Rhodes se trouvait dans le port de Rhodes en Grèce, probablement à l'extrémité de l'actuel môle Saint-Nicolas où l'on a retrouvé des blocs de marbre qui auraient pu être utilisés pour le socle de la statue. Le colosse de Rhodes a été érigé entre 303 et 291 av. J.-C. et c'est au prix de douze ans de travail qu'il fut entièrement fini.

Faite de bronze et élevée sur une base en marbre, la statue mesurait de la tête aux pieds 32 m, soit 14 m de moins que la statue de la liberté de New York ce qui lui permettait d'être visible par les navires approchant du port. De son bras levé, le dieu tenait un flambeau tandis que son autre bras s'appuyait sur une lance.

Elle fut partiellement détruite en 225 av. J.-C. à la suite d'un tremblement de terre. Puis, en 653 apr. J.-C., l'ensemble des matériaux (plus de 13 t de bronze et près de 7 t de fer, selon Philon) est saisi par une expédition arabe pour être vendue à un marchand juif d'Ephèse. La statue chevaucha l'entrée du port pendant seulement soixante-cinq années.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

On peut dire que le colosse de Rhodes se classe parmi les sept merveilles du monde car son immensité est exemplaire. De plus, il faut bien se rendre compte que cette œuvre grecque est le résultat d'une très grande prouesse technique qui se caractérise, entre autre, par l'utilisation de moules en terre cuite nécessaire au coulage du colosse. Nous pouvons comprendre que la préparation à la construction devait être délicate. D'ailleurs, il parait même que Charès de Lindos se suicida lorsqu'il découvrit une erreur dans ses calculs; erreur que dut corriger l'un de ses assistants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Rick



Masculin Nombre de messages : 709
Age : 38
Localisation : Dans la nuit des temps
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   Ven 13 Juin - 0:37

Le phare d'Alexandrie



Il a été localisé entre 1994 et 1996 dans le port même d'Alexandrie par l'archéologue français Jean-Yves Empereur. C'est l'un des monuments antiques les plus connus et les plus souvent représentés car ce fut l'un des premiers phares. On a en effet retrouvé jusqu'en Afghanistan des objets souvenirs avec des reproductions de l'image du phare.

Il se situe en Egypte sur l'île de Pharaos (qui a donné le mot « phare ») située face à la ville d'Alexandrie. Cette île fut au cours des siècles reliée à la terre ferme par les alluvions du Nil, sur lesquelles on construisit une chaussée et un pont. Le phare, bâti sur l'île, fut commencé sous Ptolémée II Philadelphe et terminé vers 280 av. J.-C par Sostrate de Cnide.

Le phare comptait trois étages: le premier était carré, le second octogonal et le troisième cylindrique. L'ensemble en marbre blanc mesurait environ 135 m (440 pieds) de haut d'où l'on voyait les navires à 27 miles nautiques soit 50 kilomètres en mer. Les angles étaient ornés de tritons de bronze qui servaient soit à avertir de l'approche de l'ennemi par des sons terrifiants, soit à porter des miroirs qui, la nuit, réfléchissaient la lumière d'un feu. Le jour, la fumée signalait aux bateaux l'entrée du port.

Pourquoi est ce une merveille antique ?

L'unicité du phare d'Alexandrie se concrétise par sa hauteur importante et sa solidité exemplaire. En effet il était exposé à un vent fort venant de la mer, c'est pourquoi il devait nécessairement être assez résistant. Cet édifice est le symbole de la prouesse technique qu'ont fait preuve les égyptiens. De plus c'était l'un des premiers phares.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heavyharmonies.com/cgi-bin/gletter.cgi?Letter=A
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 7 merveilles du monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 7 merveilles du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 7 merveilles du monde moderne.
» Les 7 VRAIES merveilles du monde...
» Les Sept Nouvelles Merveilles du Monde
» Les 7 merveilles du monde (Trouvées)
» Les extraterrestres ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFDP Histoire et Sciences :: Histoire :: Histoire :: Histoire ancienne-
Sauter vers: